Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Alcest - Le Secret
Alcest - Le Secret

album Le Secret
groupe Alcest
label Drakkar Productions
année 2005
style black metal
lyrics indisponibles



tracklist

01. Le Secret
02. Elévation

auteur Draugen
date  17-11-2005

9.5/10

Il aura donc fallu quatre années pour voir Alcest, qui n'est plus qu'un one-man-band de Neige (aussi dans Mortifera et Celestia), sortir la suite de "Tristesse Hivernale". Quatre années pour un MCD de deux titres seulement mais qui dure 27 minutes. On retrouve ici une ambiance mélancholique, triste et sombre avec une production assez bonne pour un MCD de black français même si on peut regretter que le son ne soit pas plus puissant lors de certains passages.
L'artwork est étrange avec cette pochette d'Andy Julia ressemblant à une vieille photo d'enfants, mais pour moi elle est d'un impact assez fort car elle renforce un peu plus l'effet de mélancholie de l'album.

Les deux titres sont assez différents, le premier Le Secret débute par des bruits de nature (à la Drudkh) puis une guitare accoustique vient indiqué le ton de la piste. Après trois minutes, les riffs commencent enfin, venant casser le rythme lancinant. Les riffs sont rapides et emplis de tristesse. Et la voix arrive, une voix claire, douce et lente : "Pose sur la vie un regard d'enfant, pour humer les suaves parfums exhalés d'un jardin dont jadis tu empris le secret". Le tout structuré de manière à ce que l'ensemble ne semble pas répétitif même si vers la douzième minute on a l'impression d'être revenu à l'intro, mais une voix différente vient nous ressoufler son discours pour chasser ce sentiment.
Elevation débute alors par une intro douce et lente qui nous berce quelques instants avant l'attaque de riffs plus rapides créant un effet tournoyant, le chant est dorénavant crié pour mieux marquer la force de ce morceau. Les lyrics reprennent le poème de Charles Baudelaire dans Les fleurs du mal et on aurait pas rêver mieux comme illustration de ce poème tant l'ambiance qui en ressort est chargée de mélancholie.

Pour conclure, je rajouterai que cet album est limité qu'à 1000 copies donc dépêchez vous, cette oeuvre est magistrale voire l'une des meilleures sorties de cette année 2005. Surtout si vous aimez le black "romantique".

note des visiteurs
nombre de vote(s) 4

9.88/10





En ligne : 21 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2017 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.