Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    


  Index du forum > Actualités > Actu du milieu > [Fermé] Interview Sahar

Draugen
...

Inscrit le : 19-01-2004
Nb de messages : 265
Localisation : Lutèce

  profil     www  

Interview Sahar    (18-04-05 @ 14:20:28)        


Blackhearts-Domain vous présente un groupe de black metal troyen: Sahar.


Avril 2005

1/ Pouvez-vous nous présenter le concept Sahar en quelques lignes ?
Krøhlig (Basse) : Uhdon Draugen !
En 1998, Lord Korkoth (batterie) et Ravenaz (guitare) décident de fonder Sahar. En 1999, ils rencontrent Warlock et Azazel, respectivement guitariste et bassiste, et enregistrent une première démo auto-produite « Stay and have a rest ».
Au début, Sahar développe un black haineux et primitif et monte sur scène à l’occasion de fêtes de la musique ou de petits festivals sans envergure.

2/ Comment a évolué Sahar depuis ses débuts ?
Le line-up a été, presque totalement, chamboulé sauf pour Korkoth qui garde ses fûts (de bières).
2002, une année pleine de rebondissements pour Sahar ; Warlock se suicide en début d’année, je remplace Azazel à la basse et Ravenaz délaisse le chant (mais pas la guitare) au profit d’Avrüs. Ce n’est qu’en 2004 que Sahar retrouve un second guitariste qui n’est autre qu’Azazel, ancien bassiste. Vous avez tout suivi ? Des fois je me dis qu’on devrait écrire des scénars de « série B »… ! (rires)
Comparées aux premières compos, celles d’aujourd’hui, sont plus travaillées et mieux arrangées ; toujours brutales, parfois épiques, souvent empruntent d’harmonies mais quoi qu’ils en soient toujours dans l’esprit Black. Certains anciens titres ont même été légèrement arrangés, notamment les parties de basse qui étaient, pour ainsi dire, inexistantes car la première démo (Stay and have a rest) a été enregistrée sans basse.

3/ Actuellement comment s'organise Sahar pour la composition et l'écriture ?
En général, la musique est composée avant l’écriture du texte ou quelques fois en même temps. En fait, aucun d’entre nous n’est chargé de trouver une idée, composer un riff ou écrire les lyrics. C’est celui qui a l’inspiration (souvent Ravenaz car il a beaucoup d’idées) qui arrive avec un riff, souvent enregistré au dictaphone, et on compose nos parties par-dessus chacun de son côté avant de mettre en commun, ça évite de perdre du temps pendant les répètes.
Les textes étaient, par le passé, écrits par Ravenaz mais plus aujourd’hui, tout le monde s’implique. On a chacun quelque chose à dire et on le fait savoir. Par exemple « Shadows Of Death » a été écrit par la quasi-totalité du groupe, chacun a écrit suivant son inspiration et ça en fait un texte tout à fait cohérant et impliqué.

4/ Quelles sont les orientations du groupe ?
Comme je l’ai dit plus haut, Sahar fait du Black Metal ; point ! Musicalement et lyriquement.
Si tu veux savoir où l’on puise notre inspiration ? Je vais te répondre le plus simplement du monde ; du gerbant et piètre spectacle de la vie quotidienne. Tout est source d’inspiration dans Sahar, bien évidemment le satanisme y a sa place, même la mort du Pape (rires). Il n’y a qu’à lever les yeux, observer et interpréter. Je crois que certains textes de Ravenaz sont plus personnels ou relèvent de raisonnements philosophiques sur diverses questions existentielles ou d’actualités, quant à moi je puise plus facilement mon inspiration dans la noirceur du monde et dans la part d’ombre de chacun.

5/ Quel est le bilan de *Satanic And Hellish Aeons Rising* ?
Le bilan que l’on peut faire, presque 2 ans après la sortie de « Satanic… », est satisfaisant même si nos démarches auprès de labels n’ont pas été concluantes, on a tout de même pu faire parler de nous en France comme à l’étranger et tisser des liens dans l’underground, notamment pour des concerts.
Les chroniques de la démo ont, en général, été positives, j’espère qu’il en sera de même sur Blackhearts Domain (rire) ?!

6/ Que vous a t'elle apportée ? Avez vous trouvé un label ?
En premier lieu, cette démo nous a permis de consolider les liens du nouveau line-up ; Sahar était encore un quartet à l’époque. Plus tard, elle nous a rapporté quelques euros, qui n’ont pas servi à nous bourrer la gueule contrairement à ce qu’on pourrait croire (rires) - on est sérieusement sobre (re-rires) - mais à nous payer une place sur la compil’ de Kaly Productions (Marne). On aurait dû également être sur la compil’ « Into a black circle » mais malheureusement le quota de groupes était acquis pour ce numéro ; ce n’est que partie remise.
Comme je l’ai signalé à la question précédente, nos démarches auprès des labels sont restées vaines. S’il le faut, nous produirons nous même notre album mais nous ferons encore du bruit pour faire parler de nous, soyez-en certains !

7/ Avez vous eu la possibilité de jouer en live ?
Pas encore, malheureusement. Le dernier remonte à août 2001 mais ça devrait se faire sous peu. D’ici le mois de juin, on devrait renouer, à différents endroits, avec la scène. Rien n’est décidé avec certitude (où, quand, avec qui, etc.) donc je ne développerai pas plus mais je te préviens (et tes internautes) dès qu’un concert est prévu.

8/ Vous préparez actuellement votre 2nde démo, où en êtes-vous ? Quels changements avez vous apportés comparé avec la 1ere ?
Avant de répondre, je voudrais juste corriger que « Satanic… » était la troisième démo, la première étant « Stay and have a rest » sortie en 1999 et une démo deux titres, enregistrées en studio, est parue en 2001.
Pour l’instant, des titres sont en préparation, en effet, mais une démo ou un album n’est pas pour cette année. Par contre d’ici la fin 2005, un split LP avec un groupe allemand (Tavaron) devrait être disponible, ce serait un récapitulatif de notre parcours musical avec d’anciens titres dont certains n’ont jamais été enregistrés et quelques morceaux inédits, plus récents.

9/ Le futur de Sahar, enfin un album complet ? Comptez vous apporter une évolution au groupe ? Quels sont vos espoirs pour la suite ?
Nos espoirs ? Déjà se produire sur scène, très important d’autant que nous ne demandons que ça, bien sûr un nouvel enregistrement et si possible enregistrer notre premier album, même auto-produit.

10/ Que pensez vous de la scène actuelle ? Où placez vous Sahar ? Quels groupes ont une influence sur Sahar ?
Personnellement je trouve que certains groupes de Black, tels que Nargaroth, Judas Iscariot, et certains autres, issus de la nouvelle vague, savent redonner au BM l’esprit de ses débuts.
Sahar n’en est pas à la renommée des groupes précédemment cités (c’est dommage) mais reste néanmoins dans cette optique de conservation d’un style unique, qu’est le Black Metal.
L’influence musicale du groupe est principalement tirée de groupe de Black tels que Darkthrone, « old Mayhem », Burzum, Marduk, Dark Funeral, Bathory, Lord Belial, etc., de certains groupe de Death (début 90’s) Deicide, Morbid Angel,… pour ne citer que ceux là ; mais Sahar est avant tout une entité à part entière et ne cherche pas à faire ou à refaire les mêmes choses que ses prédécesseurs.

11/ La scène française, que pensez-vous de son évolution actuelle ? Quels sont les groupes proches de Sahar ?
Je pense que la scène française est en pleine expansion, de bons groupes sortent de terre et je dirais : tant mieux !
Nous sommes en contact actuellement avec Euthanasia, Frozen Storm, Nyarlathotep, Nirnaeth, Animus Herilis, Ad Hominem, Maleficentia, et encore quelques autres en vue de concerts.

12/ Votre région est un parent pauvre du métal, comment vous en sortez vous ? Ou vous répètez ?
C’est vrai que l’Aube n’est pas un terrain propice au métal. Il y a tout de même de bons groupes comme Zebarges et Visceral Dissection, Embryonic Cells, Khron qui sont plus death mais c’est vrai qu’en BM on est les seuls. Tu demandes comment on s’en sort ? Bah on se démerde, on se bouge le cul en remuant la merde (rires) ! Non, sérieux… on prend des contacts dans l’underground avec des groupes ou des organisateurs et on finit par se faire notre place. C’est long et c’est pourquoi on a eu du mal à préparer des concerts mais là ça devrait décoller bientôt comme je te l’ai déjà dit.
En ce qui concerne le local de répètes, on a eu quelques soucis récemment mais ça s’est arrangé. Pour résumé, on répétait au studio éclipse, à Troyes, puis quelques temps dans le garage ou la salle à manger de chacun et depuis Avril 2005, à La Grange (St André Les Vergers).

13/ Lâchez vous !
Je pense (et ça n’engage que moi) que le Black, et le Metal en général, est souillé par quelques groupes qui, à mon avis, aurait mieux fait de rester jouer dans leur garage, en lisant des mangas, buvant leur boisson américaine gazeuse et se masturbant sur les pages de lingerie des catalogues de leurs mamans ! Tout ça pour se dire « True Evil Satanic Black Metal Band » ; qui se peignent la gueule comme s’ils se déguisaient pour halloween et qui trainent dans les cimetières pour montrer qu’ils en ont… !!!!! (rires) Ils sont à côté de la plaque, n’ont rien compris à cette musique et s’affublent avec ridicule de l’étiquette (parce qu’ils en veulent une) Black Metal.
C’était un cercle et il devrait toujours en être ainsi à l’heure actuelle.

14/ Le mot de la fin.
Merci de l’attention que tu portes à Sahar car Sahar te le rendra.
Soutdon !


Merci à Lord Krøhlig pour sa participation et espérons que la suite de Sahar sera aussi bonne musicalement que ce qu'ils font actuellement. Hailz to Sahar





"Défaire, dé-créer, est la seule tâche que l'homme puisse s'assigner, s'il aspire, comme tout l'indique, à se distinguer du Créateur."
  Index du forum > Actualités > Actu du milieu > [Fermé] Interview Sahar

  >  Sólstafir + Lòdz @ CCO (Lyon)
  >  Periphery + The Contortionist + Destrage @ CCO (Lyon)
  >  RIVERSIDE @ MJC Ô Totem, Lyon (69)
  >  Warm Up Ride Hellfest 2k17 au Jack Jack (Lyon/Bron)
  >  IN ARKADIA + ATLANTIS CHRONICLES @ Warmaudio, Lyon (69)









En ligne : 24 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2017 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.